Mauritanie

La Mauritanie est le Pays des contrastes par excellence, autant au plan humain et culturel qu'au plan physique et climatique. Du nord au sud de la Mauritanie on passe du désert saharien, jonché d'une multitude d'oasis qui sont autant de havres de sérénité et de luxure verdoyante, vers la savane sahélienne au climat plus humide, en bordure du fleuve Sénégal.
La Mauritanie dispose aussi d'une façade maritime sur l'Océan Atlantique, longue de plus de 700 km.
Ces côtes sont parmi les plus poissonneuses du monde.

Au plan humain, la Mauritanie compte environ 4 millions d'habitants partagés entre 4 communautés humaines et culturelles qui cohabitent en harmonie, en dépit de leurs différentes langues et modes de vie: les Arabes, les Pulhars, les Soninkés et les Wolofs. Tous partagent la même religion musulmane de rite sunnite malékite , reconnu pour sa tolérance.

Plus de 80% de la superficie totale de la Mauritanie est couverte de désert. Seuls les palmiers dattiers, les dromadaires et les chèvres se sont adaptés à ce climat aride dont les produits alimentaires, depuis des temps immémoriaux, ont permis à l'homme de vivre dans ces régions et de maintenir un niveau de vie accueillant et hospitalier.
Les aliments principaux, produits et consommés par les habitants des oasis depuis l'Antiquité, sont: les dattes, le lait, les céréales, telles que le blé et l'orge, ainsi que la viande de mouton et de camélidé.
Plus récemment, les légumes sont cultivés sous des palmiers, tels que les carottes, le chou et les navets.
Le thé vert à la menthe fraîche, produit à l'ombre des palmiers, est devenu la boisson indispensable du peuple mauritanien.

Le poisson et ses dérivés sont plutôt connus et consommés par toutes les populations présentes sur les côtes, telles que les Imraguens. Les dauphins aident les pêcheurs traditionnels à dévier les rives du mulet vers le rivage, leur permettant de sauter dans l'eau et de capturer les poissons dans les filets portés par les hommes. Les mulets seront ensuite nettoyés et séchés par les femmes Imraguens. Les œufs sont prélevés sur les femelles pendant la saison de reproduction, ce qui produit la poutargue.
Entre le désert et l'océan

Tour classico

Scopri
Art rupestre ancien et moderne

Tour classico

Scopri
Dans le désert des Maures

Tour classico

Scopri
Pêche au Banc D'Arguin

Tour classico

Scopri
Caravane et culture

Tour classico

Scopri
Oasis et bibliothèques

Tour classico

Scopri
Les oasis de l'Adrar

Tour classico

Scopri
A la rencontre des Beidanes

Tour classico

Scopri